Vous êtes ici : Liste des articles > Actualités autour de la famille > Les programmes de Fillon et Juppé pour la famille

Les programmes de Fillon et Juppé pour la famille

A l'issue du premier tour de la Primaire de la droite et du centre qui s'est déroulé le 20 novembre 2016, à la surprise générale, non seulement Nicolas Sarkozy a été éliminé mais François Fillon est arrivé largement en tête devant Alain Juppé alors que les sondages le plaçaient en troisième position. Le second tour se tiendra dimanche 27 novembre 2016 et se jouera entre deux candidats qui n'ont pas forcément les mêmes vision ni les mêmes projets pour la famille.

François Fillon : une politique familiale conservatrice

François Fillon

Il l'a répété, il entend "faire de la famille l’un des socles de notre solidarité", ce qui l'a conduit à bénéficier du soutien du mouvement Sens Commun, issu de la Manif pour Tous.

Il n'ira pas jusqu'à abroger la loi Taubira qui autorise le mariage pour tous, mais il prévoit de réécrire "le droit de la filiation pour protéger les droits de l'enfant mis à mal par le mariage pour tous".

La PMA devra être "réservée aux couples hétérosexuels dont l’infertilité est diagnostiquée", et il abrogera la circulaire visant à faciliter la transcription en France de l’état civil des enfants conçus par GPA (gestation pour autrui). Il prévoit même des sanctions pénales contre "le recours et la promotion" de la GPA.

Il entend également supprimer la possibilité d’adoptions plénières pour les parents homosexuels.

La politique familiale de François Fillon prévoit aussi de rétablir l’universalité des allocations familiales, et d'augmenter le plafond du quotient familial à 3 000 €. Lors d'un discours, il est allé jusqu'à parler d'un statut de la mère au foyer...

Le "droit fondamental" attribué à l'avortement "n’est pas l’expression à utiliser, selon lui, précisant que personnellement, "philosophiquement et compte-tenu de sa foi", il ne pouvait pas l'approuver.

A l'école, les enfants retrouveront des uniformes, ainsi que les devoirs à la maison. Quant aux parents d’élèves absentéistes, ils verront leurs allocations familiales suspendues.

Alin Juppé : une politique familiale dans la continuité

Alain Juppé

Alain Juppé n'est pas dans des positions si clivantes sur la famille et refuse de stigmatiser les minorités telles que les familles homoparentales, monoparentales, etc. Il n'a jamais cherché à se rapprocher ou obtenir le soutien de la Manif pour tous.

Il ne prévoit pas de modifier la loi Taubira. Alain Juppé, se déclare simplement hostile à la reconnaissance par l’état civil des enfants nés par GPA à l’étranger.

Il considère bien sans ambiguïté que "l’IVG est un droit fondamental".

Il veut favoriser le dialogue social dans l’entreprise pour permettre une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie parentale.

Le plafond du quotient familial passera à 2 500 € par demi-part supplémentaire, pour toutes les familles.

A l'école, Alain Juppé veut s'attaquer à son fonctionnement inégalitaire, dont la première cause réside dans les injustices sociales qu’il amplifie. Moins d’élèves par classe en maternelle et au cours préparatoire (CP) et une meilleure rémunération et formation des enseignants. Les parents d’élèves absentéistes verront aussi leurs allocations familiales suspendues.

Écrit par Nathalie le 22/11/2016
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 4QcQhj

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir