Vous êtes ici : Les dossiers famille > Loisirs > Comment créer un arbre généalogique ? Par quoi commencer ?

Comment créer un arbre généalogique ? Par quoi commencer ?

Vous souhaitez connaître vos origines, retrouver la trace de vos aïeuls, et vous avez décidé de vous lancer dans la généalogie. La patience, la persévérance, l’organisation et la motivation sont les principales qualités à posséder pour se lancer dans cet enrichissant voyage à remonter le temps. Mais par où commencer ? Créer son arbre généalogique est la première étape qui vous suivra tout au long de vos recherches. Quelques conseils pour créer facilement votre arbre généalogique.

Comment créer un arbre généalogique ?

Commencez par interroger votre famille

L’arbre généalogique permet de visualiser d’un seul coup d’œil ses ancêtres ou ses descendants. Il en existe 2 formes principales. D’abord l’arbre généalogique ascendant qui répertorie tous les ancêtres d’une personne, ses parents, ses grands-parents, ses arrières grands-parents, etc. Ensuite, vous pouvez créer un arbre généalogique descendant. Ce dernier part d’une personne et recense ses enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants, etc.

Dans un premier temps, pour commencer à recueillir des informations sur vos ancêtres, si vous optez pour l’arbre généalogique ascendant, le plus simple est de vous tourner vers votre famille. Il suffit de recenser leurs noms, les liens de filiation entre eux, leurs dates et lieux de naissance et établir une sorte de fiche d’identité pour chacun d’eux. Ensuite, vous pouvez commencer à récolter auprès de votre famille tous les documents ou photos en lien avec vos aïeuls qui vous permettront d’illustrer votre arbre généalogique plus tard.

Définissez jusqu’à quand remonter

Il est très intéressant de pouvoir remonter le plus possible en arrière quand on commence ses recherches généalogiques. Mais pour dessiner votre arbre généalogique, il est préférable de définir une limite dans le temps pour ne pas avoir à indiquer trop d’informations qui rendront votre arbre illisible. Dans un premier temps, choisissez de ne remonter que jusqu’à vos arrières grands-parents (et leurs frères et sœurs), voire vos arrières arrières grands-parents. Ensuite, tout dépend de la grandeur de votre famille. Si vous avez beaucoup de grands oncles et tantes et de cousins et cousines, pour que votre arbre généalogique ne soit pas trop encombré, il vaut mieux limiter le nombre de générations.

Comment dessiner votre arbre généalogique ?

Que vous ayez décidé que votre arbre généalogique prenne bien la forme d’un arbre, ou d’un diagramme, ou d’un tout autre dessin que vous aurez imaginé, plusieurs solutions s’offrent à vous pour le réaliser. Soit, vous optez pour un arbre généalogique traditionnel que vous dessinerez sur une grande feuille à l’aide d’un crayon de papier, d’une gomme et de feutres, soit vous pouvez vous servir d’un logiciel ou de sites Internet qui proposent des arbres généalogiques prêts à remplir.

Dans tous les cas, il faut commencer par placer en premier votre nom qui sera le point de départ de votre arbre généalogique. Ensuite, vous devez ajouter les noms de vos parents au-dessus du vôtre et ceux de vos frères et sœurs sur la même ligne que vous, par ordre d’aînesse par exemple. Vous continuerez en remplissant votre arbre généalogique avec les noms de vos oncles et tantes qui formeront de nouvelles branches rattachées à votre mère ou à votre père, ainsi de suite. Votre arbre généalogique simple est commencé, il ne vous reste plus, pour le compléter, qu’à élargir vos recherches sur vos ancêtres en allant consulter les archives départementales ou en regardant des sites Internet spécialisés qui offrent des sources d’archives officielles en ligne.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : sbJCj5

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires